Accueil

Art Cantara est une association sans but lucratif pour la promotion de l'expression artistique et la création de ponts entre les cultures. Nous organisons des événements principalement axés sur les créations artistiques des pays du Sud afin de les faire connaître du grand public européen en général et belge en particulier.

Le poème de Molana Djalaleddine Rûmi qui m'accompagne depuis ma plus tendre enfance dit:    

 

  

"Tu es ici pour unir, non pour séparer" 

 

Et c'est ce qui me fait aimer tous les ponts, celui de l'art en particulier, d'où le nom Art Cantara.

L'art est le langage universel où chacun se retrouve sans besoin de parler, de traduire ni de chercher des équivalents.

"Cantara" signifie pont en arabe.

Bien que d'origine persane, j'ai choisi un mot en arabe pour désigner cette association. En effet, à l'instar du latin dans le monde occidental, la langue arabe a fédéré le monde oriental.

Casser les stéréotypes en général, sur les femmes essentiellement et sur mes sœurs iraniennes. Par la langue de l'art, montrer leur créativité, leur dynamisme et leur modernité. Voici comment est né Art Cantara , ce pont que je ne veux pas à sens unique.

Projets en cours :

Exposition photos: "Unexposed Wishes" 

"Fermez les yeux, respirez profondément et imaginez-vous dans dix ans."

Nous sommes heureuses de vous présenter le projet "Unexposed Wishes" : une exposition de photos de jeunes adolescentes iraniennes autour du thème "mon rêve pour l’avenir".

Fery Malek-Madani et son équipe de jeunes cinéastes et artistes ont animé des ateliers de photographie dans différentes régions d’Iran avec des jeunes collégiennes iraniennes. Tout au long de ces ateliers, les jeunes collégiennes ont été invitées à réfléchir à leurs souhaits, leurs rêves et leurs désirs pour leur avenir.

Ainsi, chaque élève a pris une photo de son rêve, 5 photos des éléments qui la rapprochent de la réalisation de son rêve, et 5 photos des obstacles qui l’en éloignent, tout en commentant chaque photo prise.

Jusqu’à présent, environ 200 jeunes filles de différentes villes d’Iran, âgées de 12 à 16 ans, ont participé au projet "Unexposed wishes".
Nos membres du jury international ont fait une sélection des plus belles images, qui vont être exposées à Strasbourg, Berlin, Téhéran, Bruxelles et Yazd.

Le documentaire « Les Filles »

TV5 MONDE

Extrait de l'édition du

17/04/2017 16h GMT

 

La première étape de notre exposition « Unexposed Wishes » s’est achever à Strasbourg. L’exposition de photos de jeunes collégiennes d’Iran « Unexposed wishes » ainsi que le film documentaire « Les Filles » s’y rapportant ont été accueillis avec beaucoup d’enthousiasme par le public.

Art Cantara remercie chaleureusement le soutien de madame Nawel Rafik-Elmrini, Adjointe au Maire de Strasbourg en charge des relations européennes et internationales, et de madame Ulrike Lunacek, Vice-Présidente du Parlement européen.